C’est déjà parti pour le magasinage de Noël


La folie du magasinage a commencé samedi au Centre Eaton, où plusieurs personnes interrogées par le 24 Heures disaient se prendre d’avance pour les achats des Fêtes.

Les recordsdata s’étiraient devant les magasins qui affichaient déjà des rabais avant Noël. Laura Zárate-Gagné et Ketleen Monrose cherchaient de l’inspiration pour des idées cadeaux, mais le temps d’attente les a découragées.

Advertisement

«C’était ça le plan, mais il y a trop de recordsdata. Au Uniqlo, au Canada Goose, Simons, The North Face, partout où on voulait magasiner», a expliqué Laura.

De son côté, Ketleen envisage l’possibility d’acheter en ligne. «Je n’avais rien de spécial, je voulais surtout regarder pour m’inspirer», a-t-elle dit.

«Je n’achète rien en ligne habituellement, j’aime toucher et voir les choses. Mais là, je pense que je vais acheter en ligne, y’a trop de monde. On venait avant le Black Friday pour éviter les recordsdata et c’est la folie», a lancé Laura. Chacune d’elle ne participera pas au Black Friday pour éviter les plenty de gens.

Advertisement

Marie et Amandine, qui n’ont pas voulu donner leur nom de famille, étaient en plein dans leurs achats de Noël et s’excitaient pour leur réveillon pour lequel elles allaient mettre un most d’efforts.

«On va recevoir peu, mais en qualitatif», a dit Marie.

«J’ai des choses pour décorer la desk puisque finalement on a le droit de recevoir. Alors je veux recevoir comme il faut, je vais faire quelque selected de “cute” cette année», a lancé Amandine.

Advertisement

Pour elles, cette sortie était une event de se retrouver et de changer d’air.

«Ça fait du bien parce qu’il n’y a pas beaucoup d’activité. C’est là que l’on peut rencontrer nos amis. Je pense que le gouvernement n’aimerait pas ça, mais il n’y a plus de théâtre, plus de cinémas», a souligné Marie.

Zoé Rao et Matthieu Trudel n’étaient pas dans leur magasinage des Fêtes puisqu’ils vont plutôt s’offrir des cadeaux expériences comme des companies de professionnels.

Advertisement

Pour eux, le magasinage des Fêtes n’est pas vraiment dans l’air. «On est encore en mode Halloween!», a lancé Zoé.

Marc Gilbert sait déjà qu’il passera son Noël avec sa copine et que les cadeaux ne sont pas sa priorité en ce second.

«L’année passée, les cadeaux-surprises ça arrivait et il fallait aller magasiner. Mais cette année, on s’évite», a-t-il dit en voyant les bons côtés de ce Noël plus exclusif.

Advertisement

Chris Elliot n’achetait que «des petits trucs pour les amis et la famille». Cette année, ce sera en Noël à la maison en mode distanciation sociale avec quelques amis.

Advertisement