Débardeurs et employeur s’entendent sur une trève


Une entente de principe a été conclue ce matin entre le syndicat des «vérificateurs» du Port de Montréal et l’Affiliation des employeurs maritimes (AEM). 

Dans une déclaration officielle, la partie patronale affirme que le «comité exécutif des vérificateurs soumettra pour vote cette entente à ses membres» lors d’une assemblée prévue, le lundi 24 août prochain. 

Advertisement

Au nombre de 175, les vérificateurs sont représentés par l’Affiliation internationale des débardeurs (AID). 

Ces derniers, sans contrat de travail depuis 2018, sont des débardeurs ayant pour responsabilité particulière la route logistique des chargements et déchargements des conteneurs.

Advertisement

Au début des négociation, leur président Ian Mulcahy, avait expliqué au Journal se préoccuper de l’avancement de la technologie et de la robotique. 

Ces progrès pourraient mener à l’élimination progressive de leurs fonctions et tâches.

Advertisement