Pas de vacances d’hiver pour 50% des Canadiens


Près d’un Canadien sur deux songe à ne pas prendre de vacances cet hiver, selon une nouvelle étude dévoilée mardi par le fournisseur de companies d’assurance voyage Allianz International Help.

Réalisée par la firme Ipsos, l’étude intitulée «Indice annuel de confiance» indique que 51 % des répondants vont sans doute profiter de l’hiver d’ici. Et c’est en majorité (66 %) en raison des questions financières. Près de 75 % des millénariaux sont dans ce cas, tout comme 73 % des gens de la génération et 73 % des femmes.

Advertisement

«Il semblerait que pour plus de la moitié des Canadiens, l’hiver à venir se déroulera dans la neige et le froid à la maison plutôt que sur une plage chaude et sablonneuse», a affirmé dans un communiqué Dan Keon, vice-président, Gestion des marchés chez Allianz International Help Canada. Selon ce dernier, les Canadiens sont préoccupés par leurs funds personnelles.

Par ailleurs, si 49 % s’attendent à prendre des vacances, ils estiment qu’il leur en coûte plus cher. Les gens qui pensent profiter de la plage cet hiver s’attendent à dépenser un whole de 2706 $, soit le montant le plus élevé depuis que le fournisseur de companies d’assurance Allianz a commencé à recueillir ces données, il y a quatre ans.

De toutes les provinces, c’est au Québec qu’on dépensera le moins, soit 1908 $ tandis que dans les provinces des Prairies, les dépenses moyennes prévues sont les plus élevées, à 3365 $

Advertisement

Au whole, note-t-on, les ménages canadiens devaient dépenser plus de 13,5 milliards $ en vacances d’hiver cette année.

«Bien que les millénariaux citent des contraintes budgétaires plus importantes (75 %), les baby-boomers semblent avoir économisé ou acquis les ressources nécessaires puisque beaucoup moins d’entre eux (55 %) ont indiqué que leurs funds les empêchaient de voyager.

Advertisement